fr / nl

Service
Ponts thermiques

Un peu de théorie

L'encodage d'un pont thermique dans le PHPP

Les ponts thermiques linéaires et ponctuels s’encodent dans l’onglet « Surfaces » du PHPP. Les ponts thermiques relatifs à la mise en oeuvre du châssis s’encodent, quant à eux, dans l’onglet « Fenêtres types » , et « Fenêtres », ou « Composants » selon la version du PHPP.

Intéressons-nous, tout d’abord, à l’encodage des ponts thermiques dans l’onglet « Surfaces ». On distingue trois catégories de ponts thermiques : ceux en contact avec l’air extérieur, les périmétriques et ceux de dalle sur sol. Les ponts thermiques périmétriques sont situés sur le périmètre de la dalle de sol. Ceux de la dalle sur sol correspondent aux autres ponts thermiques en contact avec le sol, par exemple un raccord entre un mur de refend et la dalle de sol. Ces deux catégories de ponts thermiques auront des influences différentes sur le calcul des températures moyennes du sol déterminées dans l’onglet « Sol ».

L’encodage de ceux-ci s’effectue à partir de la ligne 143 (PHPP 2007) ou 144 (PHPP 8.5) de l’onglet « Surfaces ». On encodera successivement le nom du raccord, le numéro de groupe (qui correspond au type de ponts thermiques énoncés ci-dessus et repris aux lignes 22, 23, et 24 ou 23, 24, et 25 selon le PHPP), la quantité et la longueur pour finir par la valeur Ψ de celui-ci (calculé au préalable via un logiciel ou valeur prévenant d’un ouvrage de référence de type catalogue).

Les ponts thermiques ponctuels, quant à eux, s’encoderont comme des ponts thermiques linéaires en fixant la longueur à 1m.

Nous allons maintenant nous pencher sur la prise en compte des ponts thermiques de mise en oeuvre des châssis qui s’encodent dans l’onglet « Fenêtres-type », et « Fenêtres », ou « Composants » . Dans l'onglet « Fenêtres-type », lors de l’encodage des caractéristiques du châssis (à partir de la ligne 77), le pont thermique de mise en oeuvre, Ψmise en oeuvre, doit être renseigné dans la colonne I. La valeur encodée correspond à la moyenne des ponts thermiques de mise en oeuvre des quatre côtés du châssis. Dans l'onglet « Fenêtres », pour chaque fenêtre, ce pont thermique est pris en compte en fonction du type de châssis sélectionné et des facteurs de mise en oeuvre 1/0 encodés aux colonnes U à X (1 pour un raccord mur-châssis et 0 pour un raccord châssis-châssis). Ce pont thermique est automatiquement intégré au calcul de la valeur U de chaque fenêtre, la longueur associée étant calculée automatiquement également.

Cette méthode d’encodage est simple, mais manque de précision. Pour plus d’exactitude, il est préférable d’encoder une valeur Ψ mise en oeuvre égale à 1 dans l’onglet « Fenêtres type » et de remplacer les facteurs de mise en oeuvre 1/0 de l’onglet « fenêtres » par les valeurs calculées pour chaque côté du châssis. Ce qui est le cas dans l'onglet « Composants » du PHPP 8.5.

un service de

pmp

Plate-forme Maison Passive asbl

avec le soutien de